Le whisky est à l’Écosse ce que le vin est à la France. Si d’autres régions du monde en produisent, le whisky écossais occupe une place à part. Le Scotch Whisky écossais est une référence, un modèle, une inspiration pour les autres. Le mot whisky vient du gaélique uisge beatha, qui veut tout simplement dire « eau de vie ». Le gaélique étant parlé à la fois en Écosse et en Irlande, il y a un débat sur la paternité de cette boisson.

Filter

Le Scotch Whisky, une appellation de référence typiquement écossaise

Mais que le whisky soit une invention écossaise ou irlandaise, le scotch whisky est une valeur sûre pour les connaisseurs. Cette appellation est spécifique à la production écossaise. Au départ, c’était une simple contraction de scottish whisky (whisky écossais). Mais depuis 1988, c’est une appellation protégée, répondant à un cahier des charges précis.

Pour avoir cette appellation, un whisky devra notamment : •être distillé et vieilli en Écosse ; •vieillir pendant au moins trois ans dans des tonneaux de bois dont la capacité n’excède pas 700 litres.

Un scotch whisky peut être un blend, un mélange d’au moins un whisky pur malt avec des whiskies de grain. Si on est plutôt sur du whisky de consommation courante, certains se sont distingués par leur qualité. Il peut aussi être un single malt. Produit dans une seule distillerie, à partir du même malt, ce whisky est réputé plus noble.

Quelles sont les grandes maisons de whisky écossais ?

L’Écosse n’est pas un territoire homogène. On compte plusieurs terroirs, avec des distilleries emblématiques. Dans les Lowlands, vous trouverez notamment la distillerie Glenkinchie. Proche d’Édimbourg. Plus au nord, vous trouverez les Highlands, la plus grande région de l’Écosse. Dans cette région, Glenmorangie est une des distilleries les plus connues. Mais on en trouve d’autres : Dahlwhinnie, Oban, etc.

Les îles écossaises ne sont pas en reste. On y trouve beaucoup de distilleries prestigieuses. L’île d’Islay, notamment accueille les maisons Ardbeg, Lagavulin et Laphroaig. Mais d’autres distilleries ont fait la célébrité d’îles écossaises : Jura, sur l’île du même nom, ou Talisker, sur l’île de Skye, etc.

Enfin, le Speyside se distingue par ses whiskys raffinés : Aberlour, Macallan, Cardhu, etc.

Comment bien choisir votre Scotch Whisky écossais ?

L’Écosse compte de nombreuses distilleries et chacune d’elle propose différentes bouteilles. Le choix n’est donc pas toujours simple. En règle générale, un whisky écossais aura un goût tourbé assez prononcé. Mais on peut trouver des nuances selon les régions. Le whisky des Lowlands aura un goût plus léger, celui des Highlands aura un caractère plus marqué. Le whisky d’Islay aura un arôme marqué, tourbé et fumé. À l’inverse, celui du Speyside aura un goût plus fruité, plus floral.

Le conditionnement joue un rôle. C’est un signe distinctif pour certains whiskys. Par exemple, si vous trouvez la mention sherry cask, c’est un whisky vieilli dans un fût de xérès. On trouve du whisky écossais pour tous les budgets. La plupart du temps, le prix varie de quelques dizaines à plusieurs milliers d’euros pour une bouteille. Cela dépendra certes de sa qualité, mais surtout de sa rareté, de son mode de fabrication, et de son temps de vieillissement. Aussi, un bon whisky n’est pas nécessairement très cher.