Whisky Lagavulin

Si les îles écossaises sont connues pour proposer un whisky de qualité, puissant et tourbé, une île s’illustre particulièrement: Islay. C’est sur celle-ci que vous pourrez trouver la distillerie Lagavulin. Vieille de plus de 200 ans, Lagavulin est aujourd’hui une filiale du groupe Diageo. Cette maison est une véritable institution, parmi les whiskys d’Islay et les whiskys en général.

Position du filtre

La marque de whisky Lagavulin

Le whisky Lagavulin se distingue parmi les single malt d’Islay, une île par ailleurs connue pour la qualité de son whisky.

En gaélique, son nom signifie «Le moulin dans la vallée». Située au sud de l’île d’Islay, la distillerie Lagavulin est construite sur les restes d’une distillerie clandestine qui daterait de 1742.

Elle fut fondée officiellement en 1816, par un certain John Johnston, qui aurait obtenu la première licence. Depuis, elle s’est agrandie. À ce jour, elle produit 1,7 million de litres d’alcool par an. Elle compte quatre alambics, deux wash stills et deux spirit stills. L’île d’Islay est un lieu important pour les amateurs de whisky. Elle affiche une tradition bien reconnaissable. Ce sont des whiskys puissants, vieillis sous un climat océanique froid qui leur donne un caractère affirmé. Fidèle à cette tradition, Lagavulin propose un single malt tourbé et fumé. Mais ces saveurs sont contrebalancées par une légère acidité, liée aux fûts de xérès dans lesquels il vieillit.

Pourquoi la marque de whisky Lagavulin est-elle si réputée ?

Par son caractère affirmé, le whisky Lagavulin s’adresse plutôt aux amateurs de whisky tourbé. Si son whisky est très apprécié des connaisseurs, la distillerie Lagavulin est aussi chargée d’histoire. Elle commence dès les distilleries clandestines au XVIIIe siècle. Mais cela se poursuit avec son existence officielle. Dans une région où les distilleries sont nombreuses et proposent un whisky de qualité, Lagavulin s’est développée, en agrandissant ses locaux, en rachetant d’autres distilleries.

En rivalité avec Laphroaig, la distillerie crée un whisky, le Malt Mill. Il est distillé en très faible quantité avant l’arrêt de la production en 1962. Ce whisky rarissime a donné une aura de légende à la distillerie, et a inspiré Ken Loach, pour son film La part des anges.

La distillerie est aujourd’hui une filiale du groupe Diageo, géant britannique des alcools et spiritueux. Ce même groupe a mis en avant une sélection de onze whiskys, les «Classic Malts of Scotland». Parmi eux, on retrouve une bouteille: le Lagavulin 16 ans d’âge, qui est une des meilleures ventes de la distillerie. Le fait d’être dans cette sélection est à la fois un gage de qualité pour le whisky Lagavulin, mais aussi la garantie du succès commercial. Celui-ci est au rendez-vous, puisque le single malt 16 ans d’âge est la meilleure vente de la distillerie.

Comment bien choisir votre whisky Lagavulin ?

Si le 16 ans d’âge est le plus populaire, Lagavulin produit d’autres bouteilles, qui méritent aussi tout votre intérêt. Le Lagavulin Distillers Edition part de cette base et y apporte quelque chose de plus. Après une première maturation de 16 ans en fûts de chêne, ce whisky connaît une seconde maturation dans des fûts de xérès Pedro Ximenez. Ce dernier est connu pour proposer le xérès le plus sucré. Cette double maturation offre une plus grande profondeur et des saveurs plus riches.

À l’inverse, vous pouvez aussi choisir le single malt 8 ans d’âge. Plus jeune et plus abordable, il reste riche. Ses saveurs tourbées associées à des notes de fruits et d’épices raviront le palais du néophyte comme celui du connaisseur. Et bien sûr, Lagavulin propose aussi des éditions limitées telles que le 12 ans Special release 2020.

Quelles sont les récompenses obtenues par les whiskys Lagavulin ?

En tant que « Classic Malt of Scotland », le Lagavulin 16 ans d’âge est un produit phare de la distillerie. À ce titre, il a remporté plusieurs prix prestigieux. Aux World Whiskies Awards 2008, il a remporté le prix du meilleur single malt tourbé d’Islay. La même année, il a aussi remporté une double médaille d’Or à la San Francisco World Spirits Competition. En 2013, il a remporté la médaille d’Or à l’International Wine & Spirits Competition. La même année, il a reçu la note de 94/100, avec la mention « Excellent/Highly recommanded » à l’Ultimate Spirits Challenge. Plus récemment, en 2018, il a de nouveau remporté une double médaille d’Or aux San Francisco World Spirits Awards. Enfin, en 2019, le 16 ans d’âge a gagné la médaille d’Or aux World Whiskies Awards 2019.

Mais le 16 ans d’âge n’est pas le seul Lagavulin à avoir remporté des prix. La même année, le Lagavulin Distiller’s Edition cuvée 1991 a lui aussi remporté une double médaille d’or à la San Francisco World Spirits Competition.

Vous pouvez profiter de l’excellence de ce whisky d’Islay à des tarifs moindres. Bien qu’il soit plus jeune, le Lagavulin 8 ans d’âge a largement convaincu par sa qualité. En 2018, il a été salué aux Ultimate Spirits Challenge, où il a reçu la note de 97/100, mention « Extraordinary/Ultimate Recommandation ».

Comment bien déguster votre whisky Lagavulin ?

Bien que le whisky Lagavulin soit un whisky de qualité, il n’est pas réservé à une élite. Toutefois, pour l’apprécier à sa juste valeur, il peut être bien de le déguster d’une certaine façon.

Bien que la distillerie recommande de le boire allongé avec de l’eau, si vous en buvez pour la première fois, il est préférable de commencer par le déguster sec. Après cette première dégustation, vous pourrez l’allonger avec un peu d’eau pour pleinement profiter de sa palette aromatique sans pour autant le noyer.

En tant que whisky tourbé, le Lagavulin accompagne bien des mets aux saveurs puissantes. Les habitants d’Islay apprécient souvent leur whisky avec des fruits de mer ou du poisson. Les saveurs iodées des plats font ressortir les saveurs plus fines du whisky. Celui-ci devient plus fumé et parfois plus fruité. Mais le Lagavulin se marie bien aussi avec du fromage, et particulièrement avec un fromage à pâte persillée, comme le bleu ou le roquefort. Avec des saveurs puissantes, mais différentes et complémentaires, cet accord mets-whisky offre une expérience gustative riche avec deux produits sublimant chacun l’arôme de l’autre.