SINGLE MALT

Un whisky japonais single malt est un whisky produit au Japon qui est fabriqué exclusivement à partir d’orge maltée et distillé dans un alambic à whisky unique. Il est généralement vieilli en fûts de chêne pour lui donner sa saveur caractéristique. Les whiskies japonais single malt sont considérés comme étant très similaires aux whiskies écossais en termes de qualité et de goût.

Les whiskies japonais single malt ont généralement des arômes et des saveurs uniques qui les distinguent des whiskies écossais et d’autres whiskies du monde. Les producteurs japonais utilisent souvent des techniques de distillation et de vieillissement qui leur sont propres, telles que l’utilisation de fûts de chêne locaux, des méthodes de brassage traditionnelles japonaises et des sources d’eau de qualité supérieure. Les whiskies japonais single malt sont également souvent caractérisés par une grande finesse et une complexité aromatique.

La production de whisky japonais single malt est abondante. Mais le Pays du Soleil Levant le produit dans un état d’esprit différent de ce qui se fait en Écosse. Mais bien que le whisky japonais propose des blends sous les mêmes noms que des single malt, ces derniers restent à part, à la fois par leur qualité et par leur lien avec une distillerie. Celle-ci peut s’appeler Mars, Sakurao, Yoichi, Miyagikyo, chacune est porteuse d’un savoir-faire, d’une patte.

Position du filtre

Qu’est-ce qu’un whisky single malt ?

Un whisky single malt est un whisky composé à 100 % d’orge maltée, assemblé à partir de plusieurs fûts provenant tous de la même distillerie.

La technique consistant à torréfier de l’orge avant d’en distiller l’alcool a été élaborée en Écosse et en Irlande. Désormais, on la retrouve dans de nombreux pays dans le monde, et le Japon ne fait pas exception En Écosse, pour porter le nom d’une distillerie, un whisky doit être un assemblage de fûts provenant d’une seule et même distillerie. Ces whiskys porteront donc l’appellation single grain ou single malt.

Mais d’autres pays auront une autre façon de promouvoir leur marque. Des distilleries japonaises, par exemple, pourront vendre sous la même marque des single grain, des single malt, des vatted malt ou des blends. Le fait d’être single malt représente une valeur ajoutée pour un whisky. Il n’est donc pas rare que la distillerie qui l’a produit soit mentionnée. Nikka, par exemple, possède deux distilleries, la distillerie Yoichi, basée dans le village du même nom, sur l’île de Hokkaido, et la distillerie Miyagikyo, basée à Sendai, au nord de Honshu. Quand Nikka propose un single malt, celui-ci comporte généralement la mention de la distillerie où il a été produit.

Notre sélection de whiskys japonais single malt

Pour le néophyte en matière de whiskys japonais, une marque revient régulièrement : Nikka. Cette marque emblématique produit son whisky dans deux distilleries : Yoichi et Miyagikyo. Produit à Hokkaido, le whisky Yoichi bénéficie de conditions climatiques proches de celles qu’on trouve en Écosse. Il a donc des arômes plus affirmés, généralement iodés et légèrement tourbés. À l’inverse, Miyagikyo propose un whisky beaucoup plus fruité et floral.

Mais d’autres distilleries japonaises sont présentes au catalogue de WhiskyParis. Considéré comme le pionnier du Ji-Whisky (nom donné au whisky japonais), l’Akashi est produit principalement à partir de la distillerie d’Eigashima. Tous les fûts servant à l’assemblage de son single malt proviennent de cette distillerie. Selon les bouteilles, il peut avoir des notes épicées délicates, avec un accent mis sur la vanille, ou une légère touche tourbée. Dans sa version vieillie en fûts de bourbon, il sera plus fruité.

En raison de sa jeunesse, la distillerie Sakurao, qui produit le whisky Togouchi, n’avait produit que des blends et des blended malt, assemblés à partir de whiskys écossais d’importation. La marque capitalisait sur sa cave souterraine, qui offrait des conditions exceptionnelles. Son whisky, encore trop jeune, ne pouvait pas être commercialisé. Mais avec son cask strength 1st Release, la marque Togouchi propose désormais un single malt brut de fût, à 52° d’alcool.

Arrivée plus tardivement sur le marché, en 1985, fermée en 1992, la distillerie Mars rouvre ses portes en 2011. La distillerie est donc arrivée elle aussi sur le tard. Très vite, elle s’est imposée sur le marché. Le Kasei, son blend, est un de ses produits phares, mais Mars propose aussi une large sélection de single malt, et parmi eux, de nombreuses séries limitées.