Bien qu’il soit arrivé récemment sur le marché, le whisky Hatozaki est l’héritier d’une tradition familiale vieille de plus d’un siècle. La famille Yonezawa, basée dans la région d’Akashi, avait commencé à brasser du saké en 1856, à la fin de l’ère Edo. S’ils continuent d’en produire aujourd’hui, les Yonezawa peuvent désormais s’enorgueillir d’une distillerie flambant neuve, la distillerie Kaikyo, créée en 2017. Bien qu’il ne compte que quelques références pour le moment, le whisky Hatozaki n’en est pas moins riche dans les saveurs qu’il propose.

Filter

Le whisky Hatozaki est une rencontre entre deux traditions. Si les Yonezawa perpétuent un savoir-faire vieux d’un siècle, ils s’ouvrent aussi aux techniques de distillation écossaise.

Présentation de la gamme de whisky Hatozaki

Nommé d’après le plus ancien phare du Japon, construit en 1620, le whisky Hatozaki est produit par la distillerie Kaikyo, basée à Akashi.

À l’origine de la distillerie, on trouve la famille Yonezawa, productrice du saké Akashi-Tai depuis 1856. En 1917, les producteurs commencent des travaux de distillerie au sein de leur brasserie de saké. Mais il faut attendre 100 ans, en 2017, pour que l’entreprise familiale commence à produire du whisky.

L’achat d’alambics Forsyth lui donne l’occasion de se renouveler et la famille Yonezawa construit un nouveau site de production. La distillerie Kaikyo est née.

Kaikyo commence à produire le gin 135° East, et surtout le whisky Hatozaki. Encore jeune, la distillerie propose deux bouteilles, un blend et un whisky pure malt. Et malgré leur jeunesse, ces références offrent des saveurs raffinées et délicates.

Le Hatozaki Blended est composé à 40% de whisky de malt au minimum, et bien qu’il soit rond en bouche, et plutôt léger, les notes de malt sont affirmées. C’est un whisky délicat, non tourbé et floral, avec un bon équilibre de saveurs.

Le Hatozaki Pure Malt, lui, est un assemblage de plusieurs whiskys de malt vieillis pendant 5 à 6 ans. C’est un «small batch», produit à partir de moins de 20 fûts. Ceux-ci ont été utilisés précédemment comme fûts de xérès, de bourbon, dans la continuité de la tradition écossaise. Une partie de l’assemblage vient aussi en fûts des forêts de Mizunara et de Tohoku, qui avaient déjà contenu du single malt japonais.

Pourquoi la gamme de whisky Hatozaki est-elle prisée des connaisseurs ?

Si la distillerie Kaikyo est jeune et présente un catalogue succinct, celui-ci se démarque par sa qualité et ses partis-pris.

Comme beaucoup de whiskys japonais, il y a un soin particulier porté à l’équilibre des saveurs. Bien qu’il ne soit pas du tout tourbé, le whisky Hatozaki s’inspire largement du savoir-faire écossais pour les bouteilles qu’il propose.

Quelles sont les principales récompenses obtenues par les whiskys Hatozaki ?

Le whisky Hatozaki est certes récent sur le marché, mais il se démarque déjà auprès des spécialistes. En effet, le Hatozaki Blended a obtenu la médaille d’argent à l’International Wine and Spirits Competition 2020. Le Hatozaki Pure Malt, lui, a obtenu la médaille d’argent la même année à la World Spirits Competition de San Francisco.