Whisky RedBreast

Le whisky Redbreast n’est sans doute pas la première marque de whisky irlandais qui vient à l’esprit. C’est pourtant le pionnier du «single pot still Irish Whiskey», cette distillation mélangeant à 50/50 de l’orge maltée et non maltée. D’abord l’apanage de Redbreast, ce mode de production est devenu le signe distinctif du whisky irlandais. Mais aujourd’hui encore, parmi les amateurs de single pot still, Redbreast occupe une place à part.

Filter

Présentation de la gamme de whisky Redbreast

Le whisky Redbreast est typiquement irlandais: un «single pot still irish whiskey». En tant que tel, on le distille dans un alambic charentais (pot still), à partir d’un moût de malt et d’orge non maltée.

Ce type de distillation est propre à l’Irlande, ce qui fait de Redbreast une marque pionnière. Celle-ci trouve son origine au début du XXe siècle. Gilbey, à l’origine une distillerie de gin londonienne, fondée en 1857, s’installe à Dublin, comme négociant en vins et alcools. Elle embouteille du whisky distillé par Jameson’s Bow Street Distillery, qui produit déjà le whisky Jameson, nous sommes en 1903.

Mais c’est en 1912 que la première bouteille de whisky Redbreast est commercialisée, le «Redbreast J.J. Liqueur Whiskey 12 Year Old». Le nom «Redbreast» (rouge-gorge en anglais) était le surnom donné à l’un des dirigeants de Gilbey, passionné d’ornithologie.

En 1966, John Jameson & Son et les Cork Distilleries Company fusionnent pour devenir Irish Distillers. La production déménage de Dublin à Midleton, dans le comté de Cork.

Pourquoi la gamme de whisky Redbreast est-elle appréciée des connaisseurs ?

Au-delà d’une étiquette, le whisky Redbreast est le pionnier du «single pot still Irish Whiskey». En effet, le mélange d’orge maltée et non maltée est désormais présent dans de nombreuses distilleries irlandaises. C’est même devenu une particularité de l’île d’Émeraude, qui est la seule à produire ce type de whisky. Le whisky Redbreast, plus qu’un excellent whisky, est donc devenu un véritable porte-étendard de l’Irlande, celui qui a ouvert la voie et popularisé ce mode de production.

En 2013, le whisky Redbreast 12 ans d’âge a été cité deux fois dans la Whisky Bible de Jim Murray, une fois comme meilleur whisky irlandais, une seconde fois comme meilleur whisky irlandais Single Pot Still. Il a également eu la médaille d’argent à l’International Wine and Spirit Competition en 2012 et 2013, ainsi que la médaille de bronze à l’International Spirits Challenge 2012.

Le Redbreast 15 ans d’âge, lui, a été élu meilleur whisky pot still au monde aux World Whisky Awards, ainsi qu’une médaille d’or aux Irish Whiskey Awards 2019.

Comment bien choisir votre bouteille de whisky Redbreast ?

Le whisky Resbreast se positionne dans le haut de gamme du whisky irlandais. Loin des saveurs de tourbe, le Redbreast, vieilli en fûts de xérès Oloroso et de bourbon, offre de belles notes de fruits et d’épices.

Vous pouvez vous offrir un whisky Redbreast 12 ans d’âge. D’un caractère fruité et épicé, il offrira des notes de fruits, de miel et de poivre. Vous pouvez aussi lui préférer le 12 ans d’âge «Cask Strength», sa version non réduite. Plus brute, issue d’une triple distillation, celle-ci présentera ces mêmes saveurs de façon plus prononcée.

D’une manière générale, le whisky Redbreast verra ses notes fruitées et épicées s’intensifier au fil du temps. Outre le 12 ans d’âge, Whisky Paris vous propose aussi des bouteilles de 15 ans d’âge et de 21 ans d’âge.