Liqueur de Chartreuse

Dans la grande tradition des alcools de montagne, la liqueur de Chartreuse est produite à partir de nombreuses fleurs, aromates, épices, pour une expérience gustative unique.
La Chartreuse existe en deux déclinaisons (verte ou jaune). Elle est aujourd’hui encore produite par le monastère de la Grande-Chartreuse, à côté de Grenoble. Cette recette, d’une rare complexité, est un secret jalousement gardé. Au sein du monastère qui la produit, seuls deux frères, le procureur et son adjoint en connaissent la recette complète.

Position du filtre

Qu’est-ce que la liqueur de Chartreuse ?

La liqueur de Chartreuse tient son nom d’un massif montagneux, le massif de la Chartreuse. Elle aurait été inventée par les moines de la Chartreuse de Vauvert, à Paris, en 1605. La recette, trop complexe, n’est pas exploitée immédiatement, mais intéresse l’apothicaire du monastère de la Grande-Chartreuse, proche de Grenoble, frère Jérôme Maubec.

En 1764, le monastère commence à produire l’élixir et à en faire commerce. À partir de celui-ci, les frères commencent à produire un digestif. Pendant la Révolution Française, les moines sont dispersés et ne peuvent plus faire de Chartreuse, mais parviennent à en conserver la recette. En 1816, les moines, de retour à leur monastère, reprennent la production.

En 1840, la Chartreuse jaune est commercialisée à son tour. Les moines connaîtront plusieurs expropriations, mais parviendront à chaque fois à revenir à leur monastère. Aujourd’hui encore, ils ont l’exclusivité de cette liqueur.

Comment boire la liqueur de Chartreuse ?

La Chartreuse a un taux d’alcool élevé (55 % pour la verte et 43 % pour la jaune). Pourtant, cette liqueur aux saveurs riches et variées peut facilement se déguster pure. Dans ce cas, on la boira de préférence en digestif. Il faut la boire fraîche, avec une température de 12 à 13°C. On peut pour la rafraîchir, la servir avec des glaçons.

Ainsi diluée, l’effet de l’alcool est réduit et vous pouvez mieux vous imprégner des très nombreuses plantes intervenues dans la fabrication.

Mais il est aussi possible de la consommer à l’apéritif, sous forme de long drinks. Le site officiel, d’ailleurs, propose de nombreux classiques des cocktails, revisités avec de la Chartreuse.

Quelle est la différence entre Chartreuse verte et Chartreuse jaune ?

Le principe général de la liqueur de Chartreuse est à peu près le même, qu’elle soit jaune ou verte. On parle d’une liqueur aromatisée à partir de plus de 130 ingrédients, des fleurs, des écorces, des racines, des épices…

Les moines élaborent une mouture qu’ils distillent. Après distillation, ils font macérer les nombreux ingrédients de la Chartreuse. Enfin, ils la font vieillir en foudre de chêne. Une fois mise en bouteille, elle continue d’évoluer et de mûrir.

Mais compte tenu de la complexité de la production de la Chartreuse, le fait de changer un détail peut conduire à un résultat sensiblement différent.

Pour commencer, la liqueur de Chartreuse jaune, avec ses 43 % d’alcool, est plus douce que la Chartreuse verte, qui monte, elle, à 55 %. Outre la couleur, ce sont aussi d’autres saveurs qui sont mises en avant. La chartreuse verte a un nez plus poivré, ainsi qu’une certaine fraîcheur en bouche, avec des notes mentholées, même si on trouve aussi des touches d’agrumes. Enfin, sa finale est un peu amère. La Chartreuse jaune a un nez plus épicé. En bouche, on sera davantage sur des notes d’agrumes et d’anis et sa finale sera plus florale, moins amère.