Highland Park Whisky

Si vous recherchez un équilibre entre la grande tradition écossaise et un esprit hors-norme, le whisky Highland Park est pour vous.
Située sur les îles Orcades, à l’extrême nord de l’Écosse, la distillerie Highland Park propose un whisky tourbé, avec un caractère à la fois affirmé et raffiné. Marqué par l’héritage viking de l’archipel, Highland Park fait une promesse, le meilleur des deux mondes entre la plus pure tradition écossaise et une prise de recul sur celle-ci.

Filter

Présentation de la gamme de whisky Highland Park

Malgré son nom, la distillerie Highland Park n’est pas basée dans les Highlands mais dans les îles Orcades. Elle fut fondée en 1798 et comme bon nombre de distilleries écossaises, elle produisait du whisky clandestinement. La distillerie actuelle fut construite en 1825 sur le même site. En 1890, elle est rachetée par James Grant, déjà propriétaire de Glenlivet. Depuis 1937, elle appartient au groupe Highland Distillers.

Elle possède quatre alambics, deux wash stills et deux spirit stills, pour une capacité de 2 500 000 litres. C’est une des dernières distilleries qui malte une partie de son orge et utilise sa propre tourbe pour le séchage. Dans la grande tradition écossaise, elle vieillit son whisky dans des fûts de bourbon et de xérès.

Les îles Orcades, où se trouve la distillerie, ont été connu les raids de Vikings. L’un d’eux aurait même une saga à son nom, qui aurait un descendant, Magnus Eunson, un pasteur et contrebandier qui aurait, le premier distillé son whisky là-bas. L’imaginaire viking fait donc partie intégrante de la marque.

On le retrouve dans le nom de ses bouteilles. Le 12 ans d’âge porte le nom de Viking Honour. Il existe aussi trois séries limitées liées les unes aux autres: le Valkyrie, le Valknut et le Valfather. Vous trouverez aussi d’autres cuvées spéciales, notamment le 30 ans d’âge millésimé de 2019, ainsi que des vieux whiskys comme le 30 ans ou le 40 ans d’âge.

Pourquoi la gamme de whisky Highland Park est-elle si connue par les connaisseurs?

Entre sa situation géographique, ses techniques de production et le folklore des îles Orcades, la distillerie Highland Park multiplie les signes distinctifs. C’est la distillerie la plus septentrionale d’Écosse. Avec sa position insulaire, la distillerie doit composer avec une végétation particulière. En l’absence d’arbres, elle brûle une tourbe provenant essentiellement de bruyère pour malter son orge. De plus, le climat océanique froid et les longs hivers des îles Orcades permettent à ce whisky une maturation particulière. Le whisky Highland Park est aussi l’un des derniers dont l’orge est maltée dans la distillerie, suivant la méthode traditionnelle. Si ce malt est fortement tourbé, il n’est utilisé qu’à 20% dans la production finale. Les 80% restants viennent de la malterie Tamdhu, située dans la région du Speyside. Cette fidélité aux traditions, associée à un climat particulier, font du whisky Highland Park une référence très appréciée des connaisseurs.

Quelles sont les principales récompenses obtenues par le whisky Highland Park?

Si le Highland Park 12 ans d’âge est dans la gamme régulière de la distillerie, il a à lui tout seul obtenu de nombreux prix. Il a notamment remporté la médaille d’or aux International Spirits Challenge trois années d’affilée (2019, 2020 et 2021). Les trois mêmes années, il a aussi remporté la médaille d’or aux Scotch Whisky Masters. Auparavant, en 2018, il avait déjà été récompensé aux World Whisky Awards. Le Highland Park 18 ans d’âge, lui, avait obtenu la médaille d’or à l’International Wine & Spirit Competition deux ans de suite, en 2009 et 2010. Il a aussi obtenu la médaille d’or à la World Spirits Competition de San Francisco.