RHUM DE MELASSE

Le rhum de mélasse est un type de rhum produit à partir de mélasse, qui est un résidu sucré qui reste après la sucrerie de la canne à sucre. Il est produit à partir de sucre de canne qui a été transformé en sucre blanc, et la mélasse qui en résulte est utilisée pour produire du rhum. C’est le type de rhum le plus courant dans le monde, et il est produit dans de nombreux pays, notamment les Caraïbes, l’Amérique du Sud et l’Amérique centrale.

Il est généralement distillé à une teneur d’alcool élevée, qui est ensuite vieilli en fûts de chêne pour lui donner sa saveur et sa couleur. Il a un goût sucré et fruité, avec des notes de caramel et de vanille. Il existe de nombreux types de rhum de mélasse, qui varient en fonction de la méthode de production, du lieu de production et du temps de vieillissement.

Il est souvent utilisé pour faire des cocktails, tels que le rhum et cola, le daiquiri ou le mojito. Il est également apprécié en digestif ou comme ingrédient de cuisine.

Il constitue sans doute l’essentiel de la production dans le monde. Si en France, on connaît surtout le rhum agricole, tel qu’on le produit en Martinique ou en Guadeloupe, celui-ci fait plutôt figure d’exception.

En apparence, ça ne semble pas changer grand-chose : on trouve toujours du rhum blanc, vieux, ambré, infusé ou arrangé… Ce sont pourtant des produits bien différents, aussi bien dans l’esprit dans lequel ils sont faits que dans leur goût.

Position du filtre

Qu’est-ce que le rhum de mélasse ?

Le rhum de mélasse est aussi appelé rhum anglais, rhum industriel ou rhum traditionnel. On le produit par la distillation de la mélasse. C’est le mode de production en vigueur dans la plupart des rhumeries dans le monde, notamment les régions d’influence anglaise ou espagnole.

La mélasse est un résidu de sucrerie, obtenu au cours du raffinage du sucre. Pour produire du rhum, on commence par laisser fermenter la mélasse. Après cette étape, on distille ce moût à l’alambic.

Ce mode de production est la norme dans les Antilles britanniques (Jamaïque, Trinité-et-Tobago… ), mais aussi dans les territoires hispanophones (Cuba… ). Mais le rhum de mélasse est aussi présent dans d’autres régions du monde. C’est par exemple le mode de production du rhum philippin (le Don Papa, notamment).

Quelle différence entre rhum de mélasse et rhum agricole ?

Si le rhum de mélasse domine dans les territoires sous influence britannique et espagnole, les territoires français, ou sous influence française, eux, privilégient le rhum agricole.

Si le rhum de mélasse est produit à partir de mélasse, le rhum agricole, lui, est distillé à partir de jus de canne à sucre, aussi appelé vesou en créole. Le premier existe depuis plus longtemps, et constitue le mode de production majoritaire dans le monde

Si le rhum de mélasse est produit à partir de mélasse, le rhum agricole, lui, est distillé à partir de jus de canne à sucre, aussi appelé vesou en créole. Le premier existe depuis plus longtemps, et constitue le mode de production majoritaire dans le monde

Cependant, comme le rhum agricole, il peut être blanc, ambré ou vieux, et certaines distilleries (notamment à la Réunion) produisent aussi bien du rhum agricole que du rhum de mélasse.

Avec quels cocktails utiliser le rhum de mélasse ?

Si le rhum de mélasse est un alcool généralement associé aux îles tropicales, de culture anglophone ou hispanophone, on le consomme partout dans le monde.

Il existe donc différentes façons de le consommer et de nombreux cocktails où vous pouvez l’utiliser comme ingrédient. Attention toutefois, parmi les rhums proposés par WhiskyParis, vous trouverez de nombreux rhums épicés ou infusés, que vous pourrez déjà très bien apprécier tels quels

Si vous avez un rhum de mélasse blanc, vous pouvez préparer une des déclinaisons du Daïquiri. Dans ce short drink, dont le principe est proche du Ti’Punch, vous mélangez du rhum, du citron vert, du sirop de sucre et de la glace pilée. Vous pouvez ensuite l’agrémenter de différents fruits, comme de la pêche (Peach Daïquiri) ou de la banane (Banana Daïquiri). En long drink, le Cuba Libre (aussi appelé Rhum-Coca ou Rum and Coke), mélange du rhum, du citron vert et du cola.

Si vous avez choisi un rhum de mélasse ambré, vous pourrez préparer un Honey Suckle, à base de rhum, de jus d’orange, de jus de citron et de miel. Vous pouvez aussi choisir un Suzie Taylor, avec du rhum, du citron vert et du Ginger Ale ou un Boston Cooler (rhum, sirop de sucre, citron, Ginger Ale) servi avec de la glace.