Rhum Espagne

Il y a une différence entre le rhum d’Espagne et le rhum espagnol. Quand on parle de rhum espagnol, on pense souvent à un type de production. C’est celui qu’on retrouve dans la plupart des territoires hispanophones. Mais le rhum d’Espagne implique que tout ou partie du processus de production (la culture de la canne à sucre, la distillation, ou le vieillissement) a eu lieu en Espagne. Cette dénomination, plutôt souple, offre une belle variété d’expériences gustatives, dont WhiskyParis offre un aperçu.

Position du filtre

Quelles sont les spécificités des rhums d’Espagne ?

Le rhum d’Espagne peut désigner, selon le produit, une origine, ou une technique de fabrication. En effet, la péninsule ibérique a introduit très tôt la canne à sucre sur son territoire. La mention la plus explicite, parlant de canne à sucre en Andalousie, remonte au XIIe siècle. Aujourd’hui encore, si la culture est limitée (environ 5000 hectares), on trouve encore des plantations.

La création de rhum, cependant, est plus tardive. Ce qu’on appelle le rhum, ou ron de tradition espagnole, a fait son apparition au cours du XIXe siècle. Comme pour le rhum anglais, il s’agit d’un distillat produit à partir de mélasse. Ce sont les mêmes techniques de production que l’on retrouve en Amérique Latine et dans les territoires hispanophones des Caraïbes.

On parlera de rhum espagnol à partir du moment où une des étapes de la production se déroule en Espagne. Cela peut être la distillation ou le vieillissement. Certaines marques importent leur distillat et le font vieillir en Espagne. C’est ce que fait une marque comme Dos Maderas. Son rhum, originaire de la Barbade et du Guyana, vieillit dans des chais du sud de l’Espagne.

Mais d’autres distillent leur rhum sur le territoire espagnol. C’est le cas de Renegade, distillerie basée à Grenade, dans l’archipel des Baléares. Il existe aussi des territoires espagnols en zone tropicale, comme les îles Canaries, où on produit du rhum. C’est d’ailleurs depuis de tels territoires que la canne à sucre a été introduite en Amérique latine. Malgré la concurrence de cette dernière, la production nationale espagnole semble connaître un second souffle.

Présentation de notre gamme de rhums d’Espagne

Distillé ou simplement vieilli en Espagne, WhiskyParis représente ces deux facettes du rhum d’Espagne. Deux marques sont particulièrement à l’honneur sur notre boutique. On a d’une part le rhum Dos Maderas. Importé de la Barbade et du Guyana, ce rhum est vieilli pour tout ou partie dans des fûts de Xérès, notamment du Pedro Ximenez. Le plus souvent, il commence son vieillissement en zone tropical, avant de vieillir cinq ans dans des chais situés en Andalousie.

C’est ainsi qu’on trouve du Dos Maderas 5+5 (cinq ans en zone tropical, puis cinq ans dans le sud de l’Espagne). Le Dos Maderas Luxus, aussi appelé 10+5, connaît un processus similaire, mais il passe dix ans au lieu de cinq en zone tropicale. Mais il existe aussi des rhums blancs, non vieillis, qui ont été distillés directement en Espagne. C’est le cas du rhum Renegade. Fondée en 2015 par l’entrepreneur britannique Mark Reynier, cette distillerie est basée sur l’île de Grenade, au cœur de la Méditerranée, donc. La marque fait la part belle au rhum blanc. WhiskyParis propose deux références : le New Bacolet et le Pearls, en référence aux terroirs d’où viennent les cannes à sucre.