La grande aventure européenne outre-Atlantique est intimement liée à l’histoire de l’exploitation de la canne à sucre depuis les grandes plantations expérimentales portugaises à Ceuta, voire avant. En effet, Al Oufrani dans son ouvrage sur la dynastie saadienne du Maroc, Nouzhat al-Hadi, mentionnait l’existence d’exploitations dès le 8e siècle.

Depuis les premières distillations de la canne à sucre, au Brésil au 16e siècle puis au cours du 17e siècle dans les Antilles, de nombreux rhums sont apparus, développant des spécificités propres. Parmi les plus célèbres, le rhum des Antilles, produit en grance partie en Martinique et en Guadeloupe, demeure un incontournable et s’impose désormais comme une référence très appréciée dans l’hexagone.

Filter

Whisky Paris vous invite à découvrir sa gamme savoureuse de rhums des Antilles qui satisfera les palais des novices comme des connaisseurs.

Quelle est l’histoire du rhum antillais ?

L’industrialisation de la canne à sucre débute dès le 16e siècle sur les terres du royaume du Portugal, au Brésil. Après la première guerre anglo-néerlandaise, des Néerlandais quittent ces terres et arrivent aux Antilles amenant avec eux certaines techniques d’exploitation de la canne à sucre. Longtemps utilisé sur les bateaux afin de conserver les fruits pour les longs voyages en mer, ou comme monnaie d’échange, le rhum est aujourd’hui une boisson à part entière, consommé brut ou en cocktail. Le rhum des Antilles est une boisson incontournable dans le monde entier et dont les divers noms résonnent à nos oreilles tel le rhum antillais Trois Rivières distillé depuis la seconde moitié du 17e siècle à Sainte-Luce, à la Martinique.

Quelles sont les particularités du rhum des Antilles ?

Bien qu’apprécié en bouche, le rhum des Antilles ne constitue qu’une faible part de la production mondiale.

Si vous souhaitez consommer du rhum des Antilles, vous trouverez beaucoup du rhum de sucrerie appelé aussi, rhum industriel.

Néanmoins, il existe de très bons rhums antillais à base de pur jus de canne à sucre tel le rhum vieux proposé par la distillerie Rum of the world. Vieilli dans des fûts en chêne durant trois années, ce rhum d’une très belle couleur ambrée vous offrira de succulents arômes en bouche.

Comment bien choisir votre rhum antillais ?

Choisissez votre rhum des Antilles en fonction de vos préférences aromatiques

Souhaitez-vous consommer votre rhum brut ou l’utiliser pour une préparation de pâte à crêpes ou de gâteau? S’il s’agit de la deuxième option, tournez-vous vers un rhum des Antilles de sucrerie qui vous offrira des notes très sucrées. Si vous recherchez des notes fruitées en bouche, optez pour un rhum des Antilles arrangé à la banane, à la vanille, à la mangue passion, au gingembre, faites-vous plaisir.

En revanche, s’il vous plaît de boire votre rhum brut, comme digestif alors, orientez-vous vers un rhum antillais issu du jus de la canne à sucre.