Rhum Hampden

Apparu tardivement sous son propre nom, le rhum Hampden est pourtant une référence. Fondée en 1753, cette distillerie jamaïcaine se démarque par plus de 250 ans de savoir-faire en rhum anglais.

Distillé à partir de mélasse, brillant par ses arômes puissants, le rhum Hampden est une référence pour les amateurs de heavy rum. Après être longtemps passée par des embouteilleurs tiers, la distillerie Hampden assure désormais son embouteillage elle-même et vous propose la fine fleur du rhum anglais. La distillerie met l’accent sur les niveaux d’esters de son rhum et propose des bouteilles aux teneurs variables, classées par marks.

Position du filtre

Présentation de la marque de rhum Hampden

La distillerie Hampden fut fondée en 1753, à Wakefield, au nord-ouest de la Jamaïque. C’est la plus ancienne plantation de canne à sucre de l’île. Au fil des siècles, la distillerie a conservé les mêmes techniques de fabrication: l’utilisation de sa propre eau de source, un vieillissement tropical, sans ajout de colorant ou de sucres et une distillation avec des alambics pot stills.

Pendant longtemps, Hampden passait par des sociétés tierces pour embouteiller son rhum. Parmi elles, on retrouvait Velier, Kill Devil, la Compagnie des Indes. Mais depuis 2018, la distillerie jamaïcaine embouteille son rhum elle-même. Malgré son apparition tardive auprès du grand public, la distillerie Hampden est l’héritière de plus de 250 ans de savoir-faire.

Hampden propose une large palette de choix de rhums, pour toutes les préférences et tous les palais. Ses bouteilles comptent plusieurs dénominations, appelées marks, selon la concentration d’esters dans son rhum. Le taux le plus faible est le OWH (pour Outraw W. Hussey), qui compte entre 40 et 80 grammes par hectolitre d’alcool pur (hlap). Le plus riche en esters est le DOK (pour Dermot Owen Kelly), avec une concentration de 1500 à 1600 g/hlap.

Comment bien choisir votre bouteille de rhum Hampden ?

Comme pour tout spiritueux que vous voudrez choisir, le budget est une question importante. Vous pourrez vous procurer un rhum Hampden blanc à partir de 34,9 €, le Rum Fire. Malgré un taux d’alcool élevé (63%), il offre au nez des notes florales et minérales. En bouche, le fruit est à l’honneur et sa finale a des saveurs de miel.

Mais bien sûr, la rhumerie jamaïcaine propose aussi toute une sélection de rhums vieux. Vous pourrez trouver, par exemple, le rhum Hampden «The Younger», de 5 ans d’âge. Ce rhum porte le mark LROK (pour Light Rum Owen Kelly), ce qui signifie une teneur en esters de 250 à 350 g/hlap. Ce rhum, proposé à 55 € la bouteille, comporte une variante millésimée: le rhum Hampden 2010 LROK. Plus rare, elle est proposée à 119,90 € la bouteille. Dans un autre état d’esprit, le Hampden Overproof est un rhum vieilli 8 ans. Il s’agit surtout de la première cuvée destinée au marché international.

Quelles sont les références incontournables de rhum Hampden ?

Malgré plus de 260 ans d’existence, la rhumerie Hampden a attendu 2018 pour embouteiller son rhum elle-même. Le rhum Hampden Overproof se présente comme un produit phare de ce nouvel âge d’or. Conçu à partir du mark HLCF, il a vieilli pendant au moins sept ans sous un climat tropical, ce qui équivaut à vingt-cinq ans sous nos latitudes.