Rhum Botran

Botran est atypique dans le monde du rhum. Fondée en 1940 par cinq Espagnols, les frères Botran Merino, cette distillerie guatémaltèque ne fait rien comme les autres.

Le rhum Botran n’est ni agricole, ni traditionnel, il est distillé à partir de miel de canne. C’est l’un des rares rhums à être constitué à 100 % de ce distillat, ce qui lui confère une saveur unique. Avec une production en plaine et un vieillissement à haute altitude, la distillerie joue aussi la différence sur l’étape du vieillissement. Celui-ci se fait d’ailleurs suivant la méthode Solera, procédé espagnol consistant à mélanger un alcool jeune avec un alcool vieux.

Le tout offre une expérience hors-normes pour un rhum qui reste pourtant abordable.

Filter

Présentation de la marque de rhum Botran

Quand les frères Botran Merino fondent la rhumerie au Guatemala, ils développent un procédé basé sur la dissociation des lieux de production et de vieillissement du rhum. La fermentation et la distillation se font en plaine et le vieillissement se fait dans un chai situé à 2400 mètres d’altitude, dans une région volcanique..

Comme sa compatriote Zacapa, Botran est une rhumerie qui ne fait rien comme les autres. Son rhum n’est pas distillé à partir de mélasse, ni de jus de canne à sucre. Lors de la distillation, la maison Botran utilise du miel de canne à sucre. Celui-ci est produit par une chauffe continue du jus de canne à sucre, pendant 3 jours. Le résultat est un sirop épais, avec un taux de saccharose de 70 % minimum. Le miel de canne est ensuite dilué avec de l’eau pour la fermentation, avant d’être distillé.

Après la production en plaine, le sirop est vieilli à haute altitude, à l’aide du système Solera, inventé en Espagne. Cette méthode consiste à mélanger du rhum vieux et du rhum blanc au fur et à mesure de la mise en fûts, pour aider au vieillissement. C’est ainsi qu’on trouve des bouteilles où les rhums les plus jeunes de l’assemblage ont 5 ou 6 ans, alors que les plus vieux peuvent avoir plus de 20 ans.

Quels sont les rhums proposés par la marque Botran ?

Si Botran propose aussi du rhum blanc, ce sont surtout des rhums vieux que vous trouverez au catalogue. Le vieillissement constitue une étape importante dans le savoir-faire de la rhumerie et celle-ci la met largement en avant.

WhiskyParis propose donc une sélection de rhums Botran vieux. Parmi eux, vous retrouverez le 15 ans d’âge et le 18 ans d’âge. Vieillis tous deux avec la méthode Solera, ils offrent des notes boisées et épicées d’une grande subtilité. Tous deux sont vieillis en fûts de bourbon, bourbon rebrûlé, xérès et Porto.

Vous pourrez aussi trouver un rhum épicé, le Cobre Spiced Rum. Contrairement à d’autres rhums où l’ajout d’épices se fait à la mise en bouteille, ici, elle a lieu à la distillation. Le moût comporte de la cardamome, du gingembre et des clous de girofle. Ces saveurs se retrouvent à la distillation et le vieillissement vient y ajouter des notes boisées et fruitées.

Quelles sont les récompenses obtenues par la marque Botran ?

Bien que Botran se distingue surtout par ses rhums vieux, le rhum Botran Blanco a obtenu la médaille d’argent aux Rhum Fest Awards 2016.

Mais les rhums vieux ne sont pas en reste. En effet, le Botran 18 ans Solera 1893, lui, a obtenu la médaille d’argent au Concours RumXP du Miami Rum Renaissance Festival de 2012. Ce dernier a obtenu la note de 93/100 sur RomRom, site suédois de référence pour les amateurs de rhum, ainsi que la mention « Excellent » sur Rhumporter.