Filter

Parmi les producteurs de cognac, on trouve de nombreuses familles présentes dans la région depuis plusieurs siècles. Pourtant, l’appellation «cognac» en elle-même est plutôt récente. Beaucoup de producteurs actuels sont donc des descendants de ceux qui ont contribué à créer le cognac qu’on connaît aujourd’hui. La maison Frapin en fait partie.

Présentation de la gamme de Cognac Frapin

À l’instar de Lhéraud, le cognac Frapin est une affaire de famille.

Les Frapin se sont installés en Charente en 1270. Si à l’origine, ils étaient viticulteurs, ils ont rapidement évolué vers la distillation de cognac. Vieille de 750 ans, cette maison réussit un exploit rare: avoir vu pas moins de 20 générations de distillateurs, tous issus de la même famille, se succéder à sa tête.

Avec 240 ha, il s’agit aujourd’hui du plus grand vignoble de Grande Champagne. Si la maison Frapin est devenue un véritable empire du cognac, elle est restée au sein de la même famille. Son dirigeant actuel, Jean-Pierre Cointreau, est lui-même le petit-fils de Marie Frapin.

Produire du cognac, c’est un travail sur le temps long, un legs pour les générations futures. C’est ainsi que la production actuelle peut vieillir jusqu’à 70 ans.

Pourquoi la gamme de cognac Frapin est-elle si réputée parmi les connaisseurs ?

La famille Frapin, basée à Segonzac, en Charente, depuis 750 ans, a traversé l’histoire de France. Elle a notamment été témoin de la création du cognac. À l’origine, c’était un vin acide et de piètre qualité, qu’on distillait pour faciliter son transport et sa conservation. Déjà à l’époque, le cognac était largement destiné à l’exportation.

Lorsqu’un fût a été oublié dans sa cave, cet alcool a dévoilé sa vraie valeur. Nous sommes passés d’un vin trop acide pour être bu tel quel à un spiritueux d’exception.

La famille Frapin est partie prenante de cette histoire, mais même de l’Histoire en général. Parmi ses noms illustres, on trouvait un certain François Rabelais. En 1872, grâce aux accords commerciaux sous Napoléon III, la demande pour le cognac s’est envolée. Le domaine familial est agrandi de trois tours, et devient un château. Une partie de la production portera donc l’appellation «Château Fonpinot».

Après l’exposition universelle de 1889, Gustave Eiffel construit un nouveau chai à Segonzac. Avec ses structures en acier, il est plus large, plus haut et facilite le stockage et le déplacement. C’est aujourd’hui encore le seul ouvrage de Gustave Eiffel dans la région.

La maison Frapin représente quelque chose de plus grand que la seule qualité de son cognac ou le nombre de bouteilles vendues. C’est l’une des plus anciennes familles de viticulteurs de la région, qui a largement contribué à faire du cognac ce qu’il est aujourd’hui.

Il est donc difficile d’aimer le cognac sans aimer la maison Frapin.

Quelles sont les principales récompenses obtenues par les cognacs Frapin ?

En 750 ans d’histoire, le cognac Frapin a reçu de nombreuses récompenses.



En 1900, Cognac Frapin obtient une nouvelle médaille d’or à l’exposition universelle de Paris. Par la suite, la maison Frapin sera encore récompensée dans plusieurs éditions ultérieures de l’exposition universelle.



En 2013, après que la distillerie a obtenu un label «Excellence Française», le cognac Frapin «Millésime 1991» remporte le titre de «Meilleur cognac de l’année» à l’International Spirits Challenge de Londres. Trois ans plus tard, en 2016, le Frapin VSOP reçoit le titre de «Meilleur cognac VSOP au monde» aux World Cognac Awards. Au même événement, le multimillésime N° 6 est élu «Meilleur cognac au monde».