ARMAGNAC

L’histoire de l’Armagnac remonte au Moyen Âge, lorsque des moines et des seigneurs locaux ont commencé à distiller des vins de raisin pour les conserver plus longtemps. Au cours des siècles, l’Armagnac est devenu de plus en plus populaire et a été exporté dans d’autres parties de la France et d’Europe.

Au XVe siècle, il était déjà réputé et était considéré comme un symbole de richesse et de prestige. Au cours des siècles suivants, de nombreux producteurs d’Armagnac se sont établis dans la région, et l’Armagnac est devenu un produit de renom.

Au cours du XIXe siècle, il a connu un déclin en raison de la concurrence du cognac qui était plus populaire. Mais au cours des dernières décennies, l’Armagnac a connu un regain de popularité en raison de sa qualité et de sa complexité de saveurs. Aujourd’hui, il est considéré comme un alcool de prestige et est apprécié par les amateurs de spiritueux à travers le monde.

L’armagnac est un alcool fort produit dans la région de l’Armagnac en France. Il est fabriqué à partir de vin de raisin distillé et est ensuite vieilli en fûts de chêne. Il a un goût complexe et fruité, avec des notes de noix, de vanille et de caramel. Il est souvent comparé au cognac, mais est considéré comme plus rustique et moins raffiné.

Moins connu à l’international que le cognac, l’armagnac reste un brandy de grande qualité. Originaire du sud-ouest de la France, cette eau-de-vie de vin se vend surtout sur le marché national.

Malgré des premiers prix très abordables, il compte aussi de nombreuses bouteilles d’exception et en propose donc aussi pour toutes les bourses.

Il est souvent considéré comme un alcool de fin de repas, et est souvent servi avec des desserts ou des fromages. Il peut également être apprécié en digestif ou comme ingrédient dans des cocktails. Certaines personnes achètent également de l’armagnac pour célébrer des occasions spéciales ou pour collectionner des bouteilles de différents millésimes et producteurs. Il est également apprécié pour sa qualité et sa complexité de saveurs et peut être apprécié comme un alcool de dégustation.

Position du filtre

Emblématique du Gers, du Lot-et-Garonne, des Landes, c’est une boisson associée à toute une tradition gastronomique et à un terroir. Celui-ci est riche et varié et cette variété se retrouve dans les armagnacs produits. Avec trois régions et dix cépages différents, l’armagnac en offre pour tous les palais. Malgré des premiers prix très abordables, il compte aussi de nombreuses bouteilles d’exception et en propose donc aussi pour toutes les bourses.

Qu’est-ce que l’armagnac ?

L’armagnac, comme le cognac, est un brandy, c’est-à-dire une eau-de-vie de vin. Il correspond lui aussi à une appellation d’origine contrôlée. C’est un produit du sud-ouest de la France ; on le trouve dans le Gers, les Landes et le Lot-et-Garonne. L’appellation Armagnac définit celui-ci comme une eau-de-vie de vin, vieillie en fûts de chêne, à la couleur marron-or. Elle stipule aussi qu’il doit provenir d’un des trois départements cités. Les principaux cépages utilisés sont l’ugni blanc (qu’on utilise aussi pour le cognac), le colombard et la folle-blanche. Mais l’armagnac peut provenir de onze cépages différents.

Si on trouve déjà des traces de viticulture datant de l’Antiquité dans la région, les origines de l’armagnac remontent au Moyen Âge. Mais il faut attendre le XVIIe siècle pour en voir une production à grande échelle. À cette époque, le développement du commerce avec l’Europe du Nord favorise la vente d’alcools distillés, plus faciles à conserver que le vin.

Contrairement au cognac, qui se vend surtout à l’exportation, l’armagnac est surtout destiné au marché intérieur. Il est aujourd’hui encore distillé par de petits producteurs. Outre son appellation principale, l’armagnac se répartit en trois régions : le Haut-Armagnac, du côté d’Auch, le Ténarèze, autour de Condom, et le Bas-Armagnac, le plus réputé, à Eauze.

Comment bien choisir votre bouteille d’armagnac ?

Choisir une bouteille d’armagnac, c’est d’abord une affaire de goût. Dans la plupart des maisons productrices d’Armagnac, vous retrouverez des bouteilles de tous les âges. Certains fûts vieillissent pendant plusieurs décennies.

WhiskyParis vous propose de découvrir une sélection en particulier : Baron Gaston Legrand. Bien que la marque appartienne à la famille Lhéraud, distillerie de cognac, il s’agit bien d’un bas-armagnac. Celui-ci réunit le meilleur des deux mondes : le savoir-faire d’une grande maison du cognac et la fine fleur des terroirs d’armagnac.

La sélection des armagnacs Baron Gaston Legrand compte de très nombreuses bouteilles millésimées. Hormis le Napoléon 10 ans d’âge, qui fait partie de la production permanente, vous trouverez au moins une cuvée spéciale pour chaque année. Si certaines bouteilles ont 20 ans ou moins, d’autres ont plus de 60 ans. Il existe par exemple un Baron Gaston Legrand 1956.

Qu’est-ce qu’un armagnac XO ?

Les initiales XO signifient en anglais « Extra Old ». Ces dénominations ont été popularisées avec le cognac, mais s’appliquent désormais à d’autres spiritueux. Et bien sûr, l’armagnac, dont les modes de production sont proches, les emploie aussi.

Une bouteille portant la mention XO sur son étiquette est un assemblage d’armagnacs ayant tous vieilli au moins dix ans. Mais un armagnac portant cette mention peut être beaucoup plus vieux. Certaines maisons ont ainsi des armagnacs XO qui ont vieilli plus de 20 ans.