Cognac Armagnac

Les deux sont des brandys et les deux viennent du sud-ouest de la France. S’ils ont beaucoup de ressemblances, le cognac et l’armagnac comptent aussi beaucoup de différences. Autres cépages, autres terroirs, autres marchés, autres états d’esprit, le cognac et l’armagnac offrent pourtant des expériences gustatives complémentaires.

Filter

Le cognac et l’armagnac ont de nombreux points communs, mais aussi des différences notables. Le terroir n’est pas le même. La production de cognac se concentre principalement dans la ville du même nom, en Charente, et un peu dans les départements limitrophes. L’armagnac, lui, est produit plus au sud, et se partage entre les départements du Gers, du Lot-et-Garonne et des Landes.

Quelle est la différence entre le cognac et l’armagnac ?

La différence d’origine a des implications sur la nature du produit.

Outre le climat, les deux boissons ne sont pas produites à partir des mêmes cépages. Si le cognac est essentiellement produit à partir d’Ugni Blanc, on compte 10 cépages différents pour élaborer l’armagnac. Alors que le raisin d’armagnac peut être consommé sous forme de vin, ce n’est pas le cas du raisin du cognac, qui doit être distillé et vieilli.

Une fois distillé, le cognac vieillit dans des fûts de chêne du Limousin, alors que l’armagnac vieillit dans des fûts de chêne de Gascogne.

Enfin, entre l’armagnac et le cognac, si les deux sont des brandys, il y a une grande différence d’état d’esprit. Pour le cognac, l’essentiel de la production est destiné à l’exportation. Cela passe par une poignée de grandes marques (Frapin, Henessy…), avec un gros volume de production. L’armagnac a une production beaucoup plus artisanale et se concentre davantage sur le marché national. Moins prisé à l’international, il est généralement moins cher, sans que la qualité soit en reste.

Comment bien déguster votre cognac ou armagnac ?

Le cognac, comme l’armagnac, se boivent généralement purs. On les sert dans des verres ballon ou tulipe, pour leur permettre de libérer tous leurs arômes.

Le cognac se boit plutôt à l’apéritif. On peut y ajouter un peu d’eau pour l’adoucir et permettre aux arômes fruités et épicés de donner toute leur mesure. Il est aussi possible d’y ajouter un glaçon. Enfin, vous pouvez aussi le consommer en long drink, avec du tonic ou du ginger ale. Il accompagne particulièrement bien les poissons et fruits de mer.

À l’inverse, l’armagnac se boit pur et à température ambiante. Il est conseillé de déboucher la bouteille à l’avance, pour que les arômes puissent s’ouvrir. On boit plutôt l’armagnac en digestif et ses saveurs s’associent particulièrement bien avec les le chocolat, le café et les fruits secs.

Quelles sont les grandes marques de cognac ou d’armagnac ?

Parmi les marques les plus réputées, sans surprise, on trouve surtout du cognac. Bien sûr, on peut citer Hennessy. Filiale du groupe LVMH, cette marque de cognac est vendue aux quatre coins du monde et représente le raffinement à la française. Pourtant, il existe d’autres marques, moins connues, mais de qualité comparable. Les cognacs Frapin ou Lheraud sont eux aussi très appréciés des connaisseurs. L’armagnac est moins connu et moins prisé à travers le monde. Cependant, il fait lui aussi le bonheur des amateurs de spiritueux en France. Il compte lui aussi quelques grands noms. Parmi eux, le Baron Gaston Legrand propose de l’armagnac de qualité et de nombreuses bouteilles d’exception, qui n’ont rien à envier aux meilleurs cognacs.